fr Françaisen English

C’est quoi OSHO Mystic Rose?

Posted by on Friday, 3 January 2020 in Blog @fr, Non classifié(e) | Comments Off on C’est quoi OSHO Mystic Rose?

Ris, Pleure et Laisse les Cicatrices du Passé se Dissoudre dans le Silence

Pendant 21 jours, ris 3 heures par jour pendant 7 jours, pleure 3 heures par jour pendant 7 jours, et ensuite assieds-toi en silence 3 heures par jour pendant 7 jours. Chaque fois qu’une expérience n’est pas pleinement vécue sur le moment, elle laisse un résidu en nous. Cela peut être une petite chose ou quelque chose de vraiment significatif mais ces résidus ou cicatrices restent dans l’inconscient, bloquant notre capacité naturelle à fleurir notre plein potentiel.Tout ce qui est laissé dans l’inconscient reste, attendant une opportunité d’être exprimé, accepté et résolu.Quand nous permettons à tous nos rires non-ris, nos larmes non-pleurées et notre silence non-vécu d’être expérimentés, nous pouvons permettre à tout ce qui est dans l’inconscient de s’écouler librement et d’être vécu maintenant – et d’être résolu pour toujours.

Pourquoi avoir besoin de laisser aller des rires et des larmes dans un séminaire?

Nul part ailleurs avons-nous rencontré cette combinaison de techniques dans un séminaire – des rires et des larmes dans le même processus. C’est inédit. Les rires et les larmes créent dans notre organisme une poussée d’énergie dynamique qui aide à nettoyer des quantités énormes d’énergie bloquée et stagnante dans un espace de temps très court. Les participant-es vont directement au coeur de leurs problèmes, sans avoir à passer des années à en parler. C’est une confrontation directe avec beaucoup de problèmes refoulés, que chaque individu vit directement.Une chose importante dans ce processus est qu’on sent le support de tout le groupe, tous prêts à se faire ce face-à-face de la même façon. Cette dynamique de groupe crée une ambiance de confiance et encouragement. Il n’y a pas question de forcer les participants dans une expérience particulière. Ils sont amenés à comprendre comment relâcher leurs énergies bloquées et comment faire le travail par eux-même. Ce respect permet à chaque participant-e de travailler de façon unique tout en faisant partie du groupe.

Observer nos émotions ne suffit-il pas toujours comme dans la méditation Vipassana ?

Mystic Rose c’est une approche totalement nouvelle, qui a ses racines dans deux émotions profondément humaines, le rire et les pleurs, donc accessible à tous. Notez que ce sont ces deux émotions-ci aussi que l’on réprime le plus souvent. Souvenez-vous de ces jugements qui ont accompagné beaucoup d’entre nous dès le plus jeune âge : “Les garçons ne pleurent pas !” ou “Sois courageuse, ne montre pas tes larmes !”. Ou pensez à toutes les fois que l’on a essayé de réprimer un fou rire… Peu à peu, tous ces interdits ont créé un barrage empêchant notre énergie vitale de couler librement. Aussi des sentiments de futilité, de manque de joie, de routine, de dépression s’installent-t-ils peu à peu dans notre vie. Le processus de OSHO Mystic Rose crée un espace où ces blocages peuvent être balayé d’un seul trait.Quand Osho a créé Mystic Rose il a dit : « J’ai inventé beaucoup de méditations, mais peut-être celle-ci sera la plus essentielle et la plus fondamentale.» Il a aussi dit que cette méditation est absolument unique et rien de tel n’avait jamais existé de toute l’histoire de l’humanité. Il l’appelle Thérapie Méditative car elle unit les deux dimensions – celle de l’Occident avec la thérapie et celle de l’Orient avec la méditation – dans un seul processus dynamique de transformation.

Pourquoi trois semaines ? Cela parait long !

C’est très scientifique, les trois heures par jour pendant trois semaines ! D’abord c’est important que les rires et puis les pleurs durent trois heures par jour. Et les rires et les pleurs viennent par vagues et l’on est réceptif pour accueillir chaque vague pour lâcher prise de quelque chose qui bloque notre énergie. Le conscient est contourné, donc nous n’avons pas besoin de paroles, ni d’analyse…“The New Scientist”, un journal mensuel de Bristol, Royaume Unis, publiait un article en 2015 sur le cerveau et les liaisons neuronales. Dans l’article on présentait une étude qui démontrait qu’il faut au moins 3 semaines pour qu’une habitude soit remplacée par une autre. Osho parlait de cela déjà dans les années 80.Trois heures par jour pour trois semaines c’est la période de temps idéale pour que les gens puissent lâcher et guérir ce qui est impossible d’adresser pendant un weekend ou des sessions plus courtes.

Et dans l’après-midi ?

Comme c’est un stage résidentiel pour la majorité des participants, des sessions de créativité sont prévues dans l’après-midi. Le programme dépend de nous tous – cela peut être du théâtre, de la peinture, de la musique… Nisargan Makoiev, artiste-peintre, fondateur de l’Institut d’Art Spontané d’Odessa, méditateur et disciple d’Osho de longue date, facilitateur de OSHO Mystic Rose, sera aussi l’animateur de ces ateliers d’Art Spontané. Et c’est encore mieux si vous n’avez jamais peint ou fait du théâtre ; il y aura moins de difficulté à commencer…Ces ateliers créatifs ne sont pas obligatoires – il y a des balades à faire, ou des méditations ou juste se reposer. Ils ne sont pas proposé non plus pour compléter OSHO Mystic Rose ; c’est surtout pour rendre notre aventure ensemble riche, juteuse et, pourquoi pas, peindre la peinture de notre vie !