fr Françaisen English

Formation : OSHO Te Rappeler le Langage Oublié pour Parler à ton CorpsEsprit

Posted by on Wednesday, 7 October 2020 in Blog@fr, Non classifié(e) | Comments Off on Formation : OSHO Te Rappeler le Langage Oublié pour Parler à ton CorpsEsprit

Posted by leela on Tuesday, 8 September 2020 in Blog@frNon classifié(e) | Comments Offon Stage : OSHO Te Rappeler le Langage Oublié pour Parler à ton CorpsEsprit

23-29 October 2020

avec Vatayana

Coût : 300 euros

La formation se déroulera en anglais avec traduction en français. Elle est ouverte uniquement aux femmes qui ont déjà fait l’expérience de méditations et/ou thérapies OSHO. Tu recevras un certificat, le manuel, le script en français et/ou autre langue, la musique et les paroles d’Osho.

Programme de chaque jour:

7:00 OSHO Dynamic Meditation

9:30 – 12:00 Formation

4:00 OSHO Kundalini Meditation

17:30 – 16:30 OSHO Parler à Ton CorpsEsprit

20:00 OSHO Evening Meeting

“ Le corps humain c’est le méchanisme le plus sophistiqué de l’existence ; il est simplement merveilleux. Et bénis sont ceux qui s’émerveillent. ”  Osho

Notre corps est de l’énergie, notre esprit est de l’énergie et notre conscience est de l’énergie. La seule différence c’est de longueur d’onde. Si ces trois énergies fonctionnent en harmonie, nous sommes en bonne santé et entiers. Mais nous considérons la vie comme une lutte et notre ego aime contrôler et interférer dans des choses qui fonctionnent bien par elles-mêmes, simplement si nous nous détendions et le permettions. Nous avons perdu le contact avec notre corps; nous les prenons pour acquis jusqu’à ce que quelque chose se passe mal. Ensuite, nous allons chez un médecin pour faire réparer – tout comme nous prendrions une voiture chez un mécanicien. Nous traitons les symptômes, mais même si nous pouvons forcer un symptôme à disparaître, il apparaîtra souvent comme autre chose parce que la cause profonde, au sein de l’esprit corporel, n’a pas été traitée. OSHO Te souvenir du Langage Oublié pour parler à ton CorpsEsprit est un processus guidé d’une semaine, d’une heure par jour. Il peut ensuite être continué ou rafraichi à tout moment.

Dans une transe légère, combinant relaxation profonde et vigilance, vous explorerez et vous vous lierez aux énergies créatives et d’auto-guérison de votre corps. Vous serez en mesure de concentrer ces énergies sur des problèmes spécifiques, tels que le tabagisme, les déséquilibres alimentaires, l’insomnie, les courbatures et les douleurs – tout ce qui doit être ramené à la plénitude et à l’équilibre. En vous sensibilisant au processus d’auto-guérison, vous serez plus détendu avec votre corps et le bien-être commencera à se produire naturellement et spontanément.

«Il est fondamental de comprendre que le corps est toujours prêt à vous écouter – mais vous n’avez jamais parlé avec lui, vous n’avez jamais communiqué avec lui du tout. Vous l’avez utilisé, mais vous ne l’avez jamais remercié. Il vous sert aussi intelligemment que possible. » «Le corps ne vous égarera jamais, vous pouvez lui faire confiance et vous pouvez lui faire confiance absolument. Tout ce qui va à l’encontre du corps vous est imposé par les autres. C’est un bon critère pour découvrir ce qui vous a été imposé. Tout ce qui va à l’encontre du corps vous est imposé, c’est étranger. Vous devriez le jeter. «Le corps doit être aimé – vous devez être un grand ami. C’est votre maison, vous devez la nettoyer de toutes les ordures, et vous devez vous rappeler qu’elle est à votre service continuellement, jour après jour. Même lorsque vous dormez, votre corps travaille continuellement pour vous, digérant, transformant votre nourriture en sang, en retirant les cellules mortes du corps, en apportant un nouvel oxygène, de l’oxygène frais, dans le corps – et vous dormez profondément! Il fait tout pour votre survie, pour votre vie, même si vous êtes si ingrat que vous n’avez même jamais remercié votre corps. Au contraire, vos religions vous ont appris à le torturer: le corps est votre ennemi et vous devez vous libérer du corps, de ses attachements. Je sais aussi que vous êtes plus que le corps et qu’il n’y a pas besoin d’avoir d’attachement. Mais l’amour n’est pas un attachement, la compassion n’est pas un attachement. L’amour et la compassion sont absolument nécessaires pour votre corps et sa nourriture. Et meilleur corps vous avez, plus les possibilités de croissance de la conscience sont nombreuses. C’est une unité organique. » Osho